Browsing Category

Outils et astuces de technomades

impots et voyages
Outils et astuces de technomades, Préparatifs

Départ à l’étranger et impôts en France

impots et voyagesPour nous français et européens il est de plus en plus facile de partir à l’étranger notamment grâce aux vols low-costs, à l’espace Shengen qui permet de voyager facilement en Europe et au développement du télétravail.

Mais qu’en est-il des impôts ? Et bien là, ce n’est pas forcément aussi simple, cela dépend essentiellement de 2 choses:

-Souhaitez vous rester domicilié en France ou être domicilié à l’étranger ?

-Partez vous plus ou moins de 6 mois ?

Nous n’avons pas trouvé grand chose de clair sur internet, il y a bien des infos sur le site du service public mais cela ne couvre pas vraiment le cas des technomades.

Donc voici un petit récapitulatif des règles telles qu’on les a interprétés par rapport à ce qui nous a été dit aux services des impôts de notre domicile. ATTENTION ! Nous ne sommes ni fiscalistes ni juristes donc renseignez-vous auprès de votre centre des impôts pour toutes vos démarches.

-Résidents ou pas?

Si vous partez à l’étranger un certains temps (plus de 6 mois) et dans le même pays alors vous avez la possibilité de déplacer votre domiciliation fiscale dans ce pays. Cela signifie que vous paierez des impôts sur vos revenus dans ce pays et non plus en France pour chaque année que vous y passerez. Cela signifie que votre imposition risque de changer en mieux ou en pire, donc renseignez-vous bien avant de lancer vos démarches. D’autant plus que ce sont des démarches qui ne sont pas toujours simples à faire dans une langue et un système différents.

Pour connaître les démarches vous pouvez contacter la direction nationale des impôts des non-résidents au 01.57.33.83.00 ou par mail: sip.nonrésidents@dgfip.finances.gouv.fr

Dans le cas contraire cela signifie que vous restez résident sur le territoire français.

Et la plusieurs possibilités:

-Vous gardez votre logement :

Cette solution reste la plus simple puisque dans ce cas-là vous n’avez pas de démarche à faire au niveau des impôts, il vous suffit de mettre en place une redirection de courrier soit chez des amis/familles soit vers une boîte postale.

Si vous êtes propriétaire et que vous ne souhaitez pas laisser votre logement inoccupé pour tout un tas de raisons, vous pouvez toujours faire appel à des house-sitters.

Par contre, si vous n’êtes pas propriétaire, cela implique de continuer de payer votre loyer !
Vous pouvez éventuellement sous-louer votre logement, en prévenant au préalable votre propriétaire, mais cela signifie gérer une sous-location à distance ce qui n’est pas facile à l’autre bout du monde en cas de problème.

-Vous quittez votre logement :

1) Vous signalez aux impôts être hébergé chez amis ou famille à titre gratuit.

Pour ceux qui vous hébergent cela ne gêne en rien, à moins que vous soyez officiellement hébergé chez eux au 1er Janvier de l’année à venir et dans ce cas ils risquent d’avoir une majoration de leur taxe d’habitation.  Autrement dit, vous n’aurez pas de taxe d’habitation à payer mais c’est eux qui devront payer une part supplémentaire pour vous (à vous de vous arranger ensuite).

2) Vous signalez aux impôts ne plus avoir de résidence principale.

Pour les impôts vous aurez donc le statut d’itinérant. Cela implique plusieurs choses :
- Vous ne paierez pas de taxe d’habitation si vous êtes itinérant au 1er Janvier.
- Si vous n’avez pas de domicile fixe ni de résidence fixe pendant plus de six mois, alors vous devez demander un livret de circulation qui devra être visé tous les 3 mois à la gendarmerie. Au delà de 6 mois, ce n’est donc pas facile de voyager à l’étranger dans ces conditions !

Il vous faudra aussi donner une adresse de liaison aux impôts: celle de vos parents, amis ou de votre boite postale en ligne.

Dans les 2 cas adressez-vous aux service impôts particuliers de votre commune pour expliquer votre cas et faire votre changement d’adresse.

logo_courrier_du_voyageur
Outils et astuces de technomades, Préparatifs

Prenez une boite postale et voyagez !

Nous allons vous parler d’un outil essentiel pour tous ceux qui voyagent sur de longues périodes et en particulier les entrepreneurs : les boites postales en ligne.

Le principe est de disposer d’une adresse personnelle que vous pourrez transmettre à votre famille, amis, impôts, clients, etc… afin que vos courrier soient réceptionnés par une société. Cette société se chargera d’ouvrir vos courriers et de les scanner afin que vous puissiez les consulter  en ligne et si besoin télécharger un document scanné. Les courriers peuvent ensuite être conservés, jetés ou envoyés à l’adresse de votre choix. Tous ces services et d’autres encore, comme l’encaissement de chèque ou l’envoi de fax, sont disponibles via un site internet.

courrier_du_voyageur

Alors bien sûr, changer l’adresse de votre banque, de votre assurance, de votre abonnement mobile, et de tous les autres services que vous utilisez peut se révéler fastidieux, mais si vous faites une redirection de votre courrier pendant le temps que vous êtes à l’étranger vers votre boite postale en ligne, dans ce cas vous n’aurez aucune adresse à changer!

De la même manière que les courriers, les colis peuvent être reçus et réexpédiés en France ou à l’étranger. Ce qui signifie que si vous souhaitez absolument acheter un produit qui n’est pas livrable dans le pays où vous résidez, vous pouvez toujours le recevoir via ce service et faire réexpédier le colis à l’étranger.

Pour les entrepreneurs, ces services peuvent aussi proposer la domiciliation d’entreprise, de façon temporaire ou permanente. Malheureusement, pour l’instant nous n’avons trouvé que deux services de boîtes postales susceptibles d’être vraiment adaptés aux entrepreneurs nomades.
Nous avons testé Courrier du Voyageur mais il existe aussi Ubidoca.

logo_courrier_du_voyageur logo-ubidoca

Pour l’instant, nous en sommes plutôt satisfaits, les courriers arrivent bien, les scans sont de bonne qualité et leur interface est relativement intuitive. Par contre, leur tarification n’est pas très claire avec au moins 6 formules auxquelles il faut rajouter des crédits pour d’éventuelles redirections, des coûts supplémentaires pour les sociétés pour lesquelles on veut faire traiter le courrier, sans compter l’aspect dégressif des offres. Bref il est difficile de connaître avec exactitude le coût de leur service mais pour moins de 50 euros par mois on a grosso modo accès à l’ensemble des fonctionnalités.

Et vous comment gérer vous votre courrier depuis l’étranger ? Avez-vous déjà testé d’autres boites postales en ligne ?

demenagement
Outils et astuces de technomades

Des astuces pour vendre ses meubles

demenagementVous avez décidé de tout larguer avant de partir, de vous débarrasser de vos meubles et affaires personnelles histoire d’être libre comme l’air ? Nous sommes en plein dedans et j’avoue que ce n’est pas toujours facile de trouver des solutions pour vendre rapidement ses meubles, voici quelques pistes qui peuvent vous aider :

• Le bon coin : bien connu (trop ?) de tout le monde, ce site est le premier moyen pour vendre une grande partie de ses affaires. Par contre, il faut de la patience pour faire les annonces, les remonter, répondre aux appels, parfois c’est limite un job à plein temps ! Un conseil, mettez votre pseudo dans l’annonce et dites, sur chaque annonce que vous faites, de taper “pseudo” afin que les internautes retrouvent toutes vos annonces. Vous pouvez aussi noter dans l’annonce que vous avez d’autres meubles à vendre en faisant une liste succincte.

• Un site internet dédié à la vente de vos affaires : j’ai découvert la plate-forme Tictail, ultra simple pour faire un site rapidement (d’ailleurs vous pouvez voir le notre ici). Elle permet de créer un petit site de vente en ligne et ainsi vendre vos meubles en diffusant le lien sur les réseaux sociaux ou auprès de vos amis. L’avantage, c’est de ne pas faire 40 annonces différentes mais de tout centraliser à un endroit, par contre il faut prendre le temps de le diffuser (d’un côté c’est plus facile de diffuser un seul lien que 40 annonces différentes !). C’est gratuit.

• Vos livres sur Amazon : les livres c’est souvent la plaie pendant les déménagements, c’est très lourd et ça prend beaucoup de place, surtout si comme nous vous en avez partout. On a donc pris notre courage à deux mains et trié tous les livres car Amazon rachète pas mal de livres à partir de 1 euros. Résultat un bon d’achat de 110 euros pour nous :)

• Un apéro vide-grenier : quelques jours avant notre départ nous allons organiser un apéro “vide-grenier”, tout le monde doit repartir avec quelque chose ! Un livre, un bibelot, un bol ou une lampe, chacun repart avec un “souvenir” gratuitement et cela nous débarrasse des derniers petits trucs qui trainent ;)

Si vous voulez donner certaines de vos affaires c’est possible, certains sites vous propose d’échanger ou de donner, ce qui peut-être une bonne alternative pour partir léger. Et bien sûr vous avez les associations type Emmaüs ou la Croix Rouge :)

Et vous, vous avez d’autres astuces pour vendre vos meubles ?

Gardien de maison, ça te dit ?
Outils et astuces de technomades, Partir avec bébé

Le Home Sitting, tu connais ?

Gardien de maison, ça te dit ?

Gardien de maison, ça te dit ?

Vous avez toujours rêvé de passer vos vacances dans une villa de rêve en Italie ou de compter les moutons en Ecosse, mais votre budget de nomade ne vous le permet pas ? Point d’inquiétude, le Home Sitting vient à votre rescousse ! Nous nous sommes de plus en plus intéressés à ce phénomène, car il permet à moindre frais de vivre dans un autre pays pendant quelques temps (allant de plusieurs jours à plusieurs mois) chez une personne qui a besoin qu’on garde sa maison.

Un peu comme le principe du baby sitting ou du dog sitting, il s’agit de garder la maison principale ou de vacances d’une personne et en échange aucun loyer à débourser. Une superbe opportunité pour les entrepreneurs nomades qui veulent tester plusieurs pays sans payer de loyer. En contre-partie, certains demandent d’entretenir la maison, le jardin, de payer les frais d’électricité/d’eau ou encore de garder le chien ou les moutons, à vous devoir selon l’annonce ce qui vous convient.

Plusieurs sites permettent de trouver votre prochaine destination, tels que :

En Français : 

http://www.ilidor.com/

http://www.partirtranquille.com/

En Anglais : 

http://www.mindmyhouse.com/

http://www.trustedhousesitters.com/

http://www.housecarers.com/

Certains sites sont payants pour le gardien afin d’écrémer un peu les demandeurs et de rassurer ceux qui laissent leur maison. Dans la plupart des sites, un système de note permet aux propriétaires de juger si les gardiens de maison ont déjà fait leur preuve ailleurs, et dans certains cas un casier judiciaire est demandé !

Mais cela peut vraiment valoir le coup si vous souhaitez rester quelques temps au même endroit pour profiter d’une région ou d’un pays à moindre frais et dans des conditions vraiment sympathiques (notamment lorsqu’on voit de belles villas avec piscine ça donne envie !). De notre côté, nous allons peut-être tester ça cet hiver et partir pour quelques mois, histoire de changer d’air et de repartir sur la route, rien n’est encore décidé mais on vous tient au courant bien entendu :) Le Home Sitting est aussi parfait lorsqu’on veut continuer le nomadisme avec un bébé, comme c’est notre cas (eh oui un Mini Buzz est arrivé par chez nous en juin dernier…).

Et vous, vous avez déjà testé ? Ca vous donne envie ?

jesuisfreelance.com
Outils et astuces de technomades, Rencontres

Jesuisfreelance.com, le livre de Dominique Dufour

Il y a quelques mois, oui le temps passe vite, j’ai été contactée par Dominique du Blog du Freelance car il souhaitait me poser quelques questions pour son prochain livre. Etant donné que je connais Dominique depuis quelques temps maintenant et qu’il nous a beaucoup aidé à relayer l’aventure Buzz Trotter, c’était avec grand plaisir que j’ai répondu à ses questions concernant les freelances et les réseaux sociaux. Aujourd’hui (enfin j’avoue ça fait quelques semaines maintenant, mais j’ai de bonnes excuses), j’ai reçu son livre “Jesuisfreelance.com, développer son activité grâce aux réseaux sociaux” et j’ai pris le temps de le lire, oui oui.

Véritable guide pour les freelances, Dominique retrace, à travers des témoignages et des astuces concrètes, les moyens de développer son activité, sa notoriété et ses contacts grâce aux différents réseaux sociaux qui nous entourent. Il n’y avait pas de livres spécialement destinés aux freelances sur ce sujet et maintenant c’est chose faite ! Le plus intéressant pour moi sont les témoignages que j’ai toujours plaisir à lire (surtout quand il y a des personnes qu’on connait dedans…), cela permet de comprendre concrètement l’usage qu’en font ces personnes.

Pour Buzz Trotter, Dominique nous a posé des questions concernant l’utilisation des réseaux dans notre périple. Ceux-ci avaient été d’une grande utilité pour rester en contact avec vous, avec nos clients mais aussi pour créer une communauté (400 personnes sur Facebook et 330 sur Twitter mine de rien, merci à vous). Mais je vous laisse le soin de lire les témoignages qui ponctuent le livre de Dominique Dufour, sinon ce n’est pas drôle ;)

Dominique est en tout cas très bien placé pour cerner les attentes des freelances grâce aux blogs qu’il développe depuis plusieurs années maintenant, et notamment le Blog du Freelance. J’espère donc que vous aurez autant de plaisir que moi à lire son livre et à l’annoter pour garder en mémoire les moyens à mettre en place pour développer son activité.

Date de parution : 29 mars 2013// Prix : 18 euros // Nombre de pages : 240