Categories
Outils et astuces de technomades

5 astuces pour travailler même quand l’appel de la plage est plus fort…

Vous vous êtes couché tard, il fait chaud, la piscine est juste à côté et il est difficile de travailler aujourd’hui (euhh non je ne parle pas de moi là…)? Voici 5 astuces qui vont vous permettre de vous y remettre !

– Se lever toujours à la même heure

Depuis que nous sommes indépendants, nous nous levons toujours à la même heure pour être prêts à 9h, comme si nous allions en entreprise. C’est important pour plusieurs points, nos clients peuvent nous appeler à partir de cette heure-là, cela permet de garder toujours le même rythme et donc de s’y habituer et surtout le matin il fait plus frais dans la plupart des pays que nous allons traverser. Bien entendu, avec le décalage horaire que nous aurons, cela changera des choses, notamment le fait que nous devrons être surtout dispo l’après-midi, qui correspondra à la matinée en France (voir horloge parlante).

– Noter le soir ce que vous aurez à faire le lendemain

Depuis le lycée j’emploie cette technique ! Impossible de m’en passer car cela me permet le soir de décharger mon cerveau des choses à faire pour le lendemain. Cela évite de me souvenir toute la nuit de choses sans grand intérêt ! Chaque soir, je note les choses à faire, ce qui fait qu’au matin, en voyant la liste des choses à faire je suis tout de suite opérationnelle directement.  Faites des listes, cela permet d’être organisé même pendant la journée, en priorisant vos tâches.

– Essayer le plus possible de coller à une journée de travail classique : travail le matin, pause déjeuner, travail l’après midi.

Même à l’étranger, essayez de conserver un rythme de travail. Bien entendu, parfois il sera difficile de rester enfermé toute la journée alors qu’il y a tant de choses à voir à l’extérieur, mais continuer à garder un rythme permet de se créer de nouvelles habitudes. Ce sont ces habitudes de travail (adaptées à votre voyage) qui feront de vous un entrepreneur nomade chevronné !

– Se dire que si on ne travaille pas, on ne gagnera rien = retour au bercail

Ne l’oubliez pas, vous n’êtes pas en congés sabbatique mais bien en train de travailler. Alors en vous levant, gardez en tête que si vous n’effectuez pas votre travail de la journée, les rentrées d’argent seront plus difficiles à mettre en place. (parenthèse ouverte) J’en profite pour passer un petit message, non nous ne partons pas 6 mois en vacances et oui nous financerons entièrement notre voyage puisque nous travaillons :) (parenthèse fermée). Je suis sûre que vous n’avez pas envie de rentrer prématurément à la maison, si ?

– Assumer et prendre une journée off pour mieux repartir le lendemain

Vous sentez que définitivement aujourd’hui, ce n’est pas votre journée ? Pas de panique : ON ASSUME. Oui parce que y’a des jours comme ça et le fait d’être indépendant a aussi quelques avantages, comme se dire que si on ne le sent pas, on laisse tomber. On profite de la journée, on rencontre du monde ou au contraire on passe la journée à se reposer et on attaque le lendemain ! Aucun intérêt à se trainer toute la journée, si vous ne le sentez pas, profitez de votre voyage :) Vous pourrez toujours rattraper le coup un week-end pluvieux, par exemple.

Et vous quelles sont vos astuces pour vous motiver à travailler ?

Categories
Outils et astuces de technomades

Comment gérer ses comptes bancaires depuis l’étranger ?

Devenir nomade c’est bien, mais pour la gestion de ses comptes bancaires, cela peut devenir très vite compliqué surtout depuis l’étranger. Comment faut-il s’organiser ? Faut-il garder sa banque habituelle ? Beaucoup de questions à se poser avant de partir…

Heureusement pour nous, aujourd’hui la plupart des banques traditionnelles françaises proposent une interface web pour gérer nos comptes en ligne. Mais elles ne sont pas toutes égales en termes de fonctionnalités et sont concurrencées par des banques 100% en ligne (Boursorama, Fortuneo, Monabanq…). Celles-ci permettent généralement de limiter l’usage de documents papier au minimum en proposant de procéder à un maximum de démarches directement en ligne.

Pour ma part, j’ai commencé à m’intéresser aux différentes banques lorsque je vivais en Angleterre. A cette époque, j’étais titulaire d’un compte courant chez Barclays, qui propose une interface web de gestion de compte. Je me suis vite rendu compte qu’une grande partie des fonctionnalités n’étaient pas accessible en utilisant une connexion en dehors du Royaume-Uni pour des raisons de sécurité. Je ne pouvais donc pas gérer mes comptes lorsque je rentrais en France !

Boursorama

Suite à cette anecdote, je me suis mis à la recherche d’une banque en ligne qui n’impose pas ce genre de restrictions et j’ai finalement commencé avec la banque Boursorama, c’est une banque Française filiale de Société Générale mais qui permet à toute personne résidant en France et dans certains pays étrangers d’ouvrir des comptes bancaires à titre personnel (les comptes pro n’existent pas chez Boursorama à l’heure où j’écris ces lignes), que ce soit comptes courants, livrets, PEA, assurances vie, etc…

Ils sont très compétitifs en termes de tarifs : la carte Visa, qui vous permet de bénéficier de 90 jours d’assurance voyage, est gratuite tant que vous avez 5000 € d’encours sur l’ensemble de vos comptes ou si vous pouvez justifier d’un revenu mensuel de 1 350 € nets / mois minimum.

Cela fait maintenant plus de 3 ans que j’utilise cette banque et globalement je suis plutôt satisfait, l’interface est peut-être un peu chargée car elle intègre beaucoup de fonctionnalités mais reste ergonomique, surtout depuis la toute dernière version.

Une banque pour les nomades ?

Mais alors est-ce que cette banque est vraiment adaptée pour les nomades ? Pour ma part la réponse est oui… mais il faut s’organiser un minimum avant de partir. Car pour des raisons de sécurité un code vous est demandé à chaque fois que vous vous connecterez depuis une nouvelle connexion, pour les nomades cela signifie très souvent ! Pas de panique, c’est un code de sécurité simple à 6 chiffres, toujours différent, qui vous est envoyé par message sur le numéro de téléphone que vous avez configuré au niveau de votre compte.

Deux stratégies s’offrent alors à vous :

– Configurer votre numéro de mobile : Vous recevrez alors ce code par SMS pour chaque connexion, cela peut induire un coût supplémentaire d’itinérance lorsque vous êtes à l’étranger.

– Configurer un numéro Skype : Pour moi la solution la plus simple si vous avez déjà un numéro Skype (voir notre paragraphe “Communiquer avec le monde” pour voir les avantages d’un numéro Skype), car vous êtes sûr d’avoir une connexion internet au moment où vous avez besoin de récupérer ce code, il suffit donc de démarrer Skype et d’écouter le message vocal pour récupérer ce code de sécurité.

Migrer ses comptes vers Boursorama.

Alors convaincu ? Si c’est le cas, vous serez heureux d’apprendre que Boursorama a pensé à tout et vous propose d’effectuer elle-même les changements de domiciliation bancaire pour vos prélèvements automatiques auprès des organismes de votre choix !

 

Categories
Outils et astuces de technomades

In the Air avec mon Macbook Air

Après vos différents avis, j’ai décidé de prendre un Macbook Air sur le refurb d’Apple. Ca m’a permise d’avoir un ordi assez performant et moins cher que si j’en achetais un récent, c’est-à-dire ceux sortis en juillet dernier.

3 jours d’attente plus tard, me voici avec mon Mac, y’a plus qu’à le déballer et à voir la bête. Le simple fait de déballer le paquet me fait plaisir, tout est joli, design, classe, je sais c’est superficiel mais quand même ça fait plaisir. Une fois allumé, une petite animation vous souhaite la bienvenue sur votre Macbook Air, et moi je suis comme une petite fille “Whaouu c’est trop beau, et regarde là rohhh c’est fou c’est génial”.

Passons aux choses sérieuses, le 13,3 pouces est idéal pour mon utilisation, je trouve l’écran vraiment agréable et le clavier aussi, c’est tout doux. Au niveau disque SSD, j’ai pris 128 GO et 2GO de mémoire, ce qui me parait correct pour moi. J’ai déjà installé les logiciels qui me sont indispensables comme VLC, Skype, Dropbox, Chrome et autres… Reste plus qu’à installer Photoshop et le Pack Office (si je les retrouve dans mes cartons). Après je serai totalement opérationnelle.

Par contre, une chose est sûre c’est qu’il faut que je passe la période émotionnelle  post-achat du Mac, genre “pas touche à mon Mac” ou “quoi t’as mis tes doigts gras sur mon Mac, t’es fou ?” et me détacher de lui pour n’en voir qu’un ordinateur. Je voulais l’acheter un peu avant de partir pour justement avoir le temps de le trimballer avec moi et ne plus avoir peur de lui faire un accro :) Folle la fille ? Non…