Categories
Préparatifs

Itinéraire bouclé, enfin normalement :)

Suite à l’article “Par où commencer ?” je dois dire que nous avons bien avancé ! Mine de rien le temps passe et nous avons profité de cet été calme pour avancer sur notre projet à grands pas. L’une des parties les plus importantes à boucler est l’itinéraire, il doit combiner les dates de départ et d’arrivée, coïncider avec des points importants du voyage et correspondre au temps que nous souhaitons passer dans chaque pays… Pas facile cette affaire ! Surtout que nous souhaitons nous donner la liberté de rester plus longtemps dans un pays au besoin ou au contraire d’en quitter un. Sauf qu’en traversant autant de pays, il faut être un minimum organisé ne serait-ce que pour les visas par exemple qui demandent à être pris, parfois, en avance.

Résultat des courses, après avoir tourné le problème dans tous les sens, avoir fait de savants calculs, avoir vérifié qu’aucune semaine sainte ou autre grève annuelle ne viendrait entraver notre voyage, nous sommes restés sur un itinéraire simplifié par rapport à ce que nous avions prévu au départ. Nous avons supprimé malheureusement certains pays pour profiter au maximum des pays où nous serons.

Notre objectif étant de rencontrer des entrepreneurs et des freelances et de partager du temps dans des espaces de coworking, il était difficile de quitter un pays toutes les 3 semaines. Les différents blogs d’entrepreneurs nomades nous ont aussi conforté dans le fait qu’il valait mieux faire moins de pays mais rester plus longtemps dans chacun pour en profiter. Il sera toujours temps de réitérer l’aventure dans quelques années avec d’autres pays, qui sait :)

 

Départ le 8 mars 2012

Arrivée à Bangkok -> Direction le Laos pendant 3 semaines environ (du nord au sud)

Départ pour le Cambodge –  pendant 3 semaines environ

Départ pour le Vietnam du sud au nord (3 semaines environ)

Départ de Hanoï

—–

Avion jusqu’à Tokyo en passant par Kuala Lumpur,  arrivée prévue vers le 10 mai (après la Golden Week)

3 semaines au Japon de Tokyo en passant par Kyoto et Hiroshima

Bateau de Fukuoka jusqu’à Busan (Corée du Sud)

Corée du Sud et Séoul pendant 6/8 semaines

 

Départ pour Beijing pour 7 à 15 jours, le temps que Vincent s’exerce au Chinois qu’il est en train d’apprendre ^^

—–

Le dernier mois, nous nous laissons la liberté de ne rien programmer pour voir où tout cela nous mènera.
Peut-être un petit tour en Malaisie, peut-être un retour en Corée, peut-être une pause en Thaïlande… L’avenir et les rencontres nous le diront.

Voilà on sera déjà fin août et il sera temps pour nous de reprendre l’avion en sens inverse…ou pas :)

 

Cet itinéraire est susceptible d’évoluer au fil des mois, mais grosso modo il devrait ressemble à ça !

 

Categories
Préparatifs

Assurance voyage ou pas ?

Telle est la question ! Les sites et forums de voyageurs fourmillent d’informations concernant les assurances voyages mais au final cela ne nous a pas plus convaincu que ça d’en prendre une, et ce pour plusieurs raisons :

– Les cartes Visa Premier et Gold Mastercard vous assurent pendant les 3 premiers mois du voyage.

– Les assurances, c’est comme lorsqu’on achète un ordi, s’il doit y avoir un problème c’est au début sinon c’est pas de chance…

– C’est un budget assez important pour 2 et étant donné qu’on va 1 fois par an chez le médecin (et encore) ça serait ballot d’en avoir besoin pile pendant ces 3 mois.

Alors vous me direz, “c’est quand on en prend une qu’on n’en a pas besoin et inversement”… Et vous aurez raison, surtout qu’en voyage je suis Josiane Balasko doublée de Pierre Richard. Mais quand même, j’ai eu maintes fois des aventures folkloriques (au Brésil notamment je vous laisse lire) et au final j’ai toujours réussi, soit à me débrouiller avec ma trousse de secours soit à trouver des gens sympas pour m’aider.

Les cas les plus graves couverts par l’assurance voyage sont :

– La perte des bagages : vu ce qu’on aura dedans, on s’en remettra.

– L’annulation des vols : les montants ne sont pas si élevés qu’il faille prendre une assurance.

– Les rapatriements : alors là j’ai envie de dire que ça serait vraiment pas de chance du tout, mais que ça arrive malheureusement…

– Remboursement des frais médicaux et d’hospitalisation : là encore faudrait avoir pas de bol pour avoir un problème en 3 mois, mais sait-on jamais.

A côté de ça, une fois encore je me dis que si pour le coup nous n’avons pas de bol on sera bien content de l’avoir cette assurance ! C’est comme tout, la mutuelle je dois la payer depuis 10 ans elle ne m’a presque jamais servie, le jour où j’en aurai besoin je serai contente. Alors peut-être qu’on peut prendre une assurance que si on a un problème non ? J’imagine qu’elles sont effectives assez rapidement une fois l’inscription.
Alors assurance voyage ou pas ? Vous faites comment de votre côté ? Des expériences ?

Categories
Préparatifs

Ma wish list – ORDINATEUR

Ici, je n’exposerai aucune solution mais des problèmes, oui car parlons à coeur ouvert, nous partons dans quelques mois donc pour le moment j’ai uniquement des questions qui n’ont pas trouvées encore de réponse. C’est là que vous intervenez chers amis freelances, entrepreneurs et voyageurs ! Car pour partir pendant 6 mois tout en continuant le travail, il y a quelques “objets” utiles à avoir avec soi. Par objets je veux, bien entendu, dire des produits high tech, des trucs de geeks quoi.

Allez commençons par l’ordinateur, plus tard nous verrons pour le disque dur, l’appareil photos, la mini-caméra et bien d’autres encore !

Un ordinateur, oui mais lequel ?

En tant que Bretonne, enfin avec du sang Normand aussi et c’est ça le souci (lol), je ne sais pas me décider. C’est fou que ce soit pour une paire de chaussures ou un paquet de céréales, il me faut un temps de comparaison qui augmente de façon exponentielle selon le prix de l’objet. Alors pour l’ordinateur, je ne vous raconte pas. Vincent part avec le sien donc, aucune question à se poser. Quant à moi, j’ai un portable qui pèse 2,8 kg, donc bien trop lourd pour l’emmener avec moi. Parce que, si je dois porter le sac de 60L plein de vêtements + le petit sac à dos avec l’ordinateur et tout le tintouin, je pense qu’au bout de 2 km j’aurai déjà envie d’acheter un âne pour m’aider sur les 6 prochains mois. Sauf qu’un âne ça ne prend pas l’avion… Pour résoudre le problème, il faut donc changer d’ordinateur.

Et c’est là que commencent les problèmes. Je prends quoi ?

J’ai toujours eu des Mac sauf depuis 2 ans où j’ai un PC car je me lançais en indépendante et que j’avais un mini-budget. J’ai donc pris, la mort dans l’âme à l’époque, un PC. Je m’y suis adaptée sur bien des points même si j’avoue que pour mon cas, le Mac c’est mieux. Mon petit côté “Bree Van de Kamp” me pousse à adorer organiser et ranger mes dossiers et j’ai l’impression que sous Mac tout est plus simple et plus intuitif, bref ça suit ma logique. Avec un PC, j’ai eu l’impression d’avoir des milliards de dossiers qui ne servaient à rien, mais que je ne pouvais pas supprimer sinon un truc aller m’exploser à la figure (ou quelque chose comme ça, ça va hein c’est pas moi l’informaticienne du duo !).

Mes besoins :

– Utiliser le pack office (ou similaire)

– Organiser, retoucher, traiter les photos.

– Faire de la vidéo, la traiter, faire des montages.

– Une bonne autonomie parce que je ne suis pas sûre que dans les tuk-tuk il y ait des prises…

– La légèreté pour ne pas sentir le poids de l’ordi tout le temps.

– La robustesse parce qu’il y a des chances que mon sac ait des coups durs de temps en temps.

 

Donc si j’allie légèreté + performance + robustesse = ça donne quoi ?

Mac Book Air 13′ ?

– PC léger 13′ ?

– Mac Book Pro 13′ ?

D’autres options en terme de légèreté ? J’ai bien un netbook en 9 pouces et croyez-moi je ne supporterai pas de travailler 6 mois là dessus, d’autant qu’il n’est absolument pas puissant donc aucun logiciel ne s’ouvre en moins d’1h… Mon coeur pencherait bien pour le Mac Book Air mais peut-il servir d’ordinateur principal ? Est-ce qu’il est assez puissant et avec assez de mémoire même si j’aurai un disque dur externe en plus ? Est-ce que c’est solide ? Parce que c’est pas donné ces bêtes là non plus…

J’attends vos commentaires, même si certains m’ont déjà dit ce qu’ils pensaient :)

Categories
Préparatifs Work in progress

Le jour où…

Le jour où nous vous annonçons notre projet de partir 6 mois en Asie pour faire de l’entrepreneuriat nomade, j’ai une petite boule dans le ventre. Mais la boule sympa, celle où tu te dis que ça fait plaisir d’annoncer de bonnes nouvelles à des gens que tu apprécies. C’est tout bête mais c’est ça !

C’est un projet qui nous prend du temps et de l’énergie, un projet qu’on a envie de partager avec vous, un projet qui peut apporter, nous espérons, des solutions à d’autres personnes qui souhaitent faire comme nous, un projet qui correspond à l’état d’esprit des entrepreneurs d’aujourd’hui, bref un projet sympa et qui change non ?

Travailler tout en voyageant, déjà pas mal d’entrepreneurs, étrangers et français, ont fait ce pari et tous sont revenus avec 1000 nouveaux projets dans la tête, 1000 personnes rencontrées et 1000 envies de changer les choses, nous espérons qu’avec votre soutien nous aurons la même expérience enrichissante !

Si vous êtes une entreprise vous pouvez nous soutenir avec grand plaisir, si vous êtes un ami, un indépendant ou toute autre personne ayant envie de donner un coup de pouce, votre soutien sera aussi accueilli à bras ouverts :)

De plus, nous avons en place une carte interactive pour que vous puissiez nous laisser vos commentaires sur des pays que vous avez déjà visités ou sur les bons  plans que vous avez. Un contact au japon ? Un bon plan au Vietnam ? Une association en Mongolie ? Partagez vos conseils de voyageurs !

A très vite !

Julie & Vincent

Categories
Préparatifs Work in progress

La création du site internet

Ce site nous aura coûté quelques week-end ! Nous travaillons tous les deux dans le web, mais aucun de nous n’est graphiste et c’est bien ce qui manquait à l’équipe… Malgré tout, de fil en aiguille, et étant donné que nous souhaitions faire ce site au maximum seuls (réduction de coût oblige), il commence à avoir “de la gueule”. Alors ok, il n’a pas d’animations dans tous les sens, des typos de fou et des visuels qui claquent mais en attendant, il est super pratique et c’est bien ce qu’on lui demande.
Parce que n’oublions pas de dans quelques mois nous serons loin et qu’il faudra le maintenir en place, y intégrer des articles, des photos et des vidéos. Alors autant avoir quelque chose qui tienne la route au maximum. Fait sur WordPress, nous sommes partis d’un template gratuit (avec les inconvénients que cela peut avoir) que nous avons un peu customisé, rien de folichon mais au moins les couleurs, l’arborescence et le logo.

Nous souhaitions apporter une dimension de partage à ce site, donc nous avons créé la rubrique “Trotter Advice” pour que vous puissiez nous donner des conseils ou des tuyaux sur les pays que nous allons traverser. Je suis partie du constat que souvent quand nous partons, nous lisons des guides, allons sur internet et demandons aussi beaucoup à notre entourage des conseils. Ce qui est dommage, c’est qu’au fur et à mesure du temps, on ne se souvient pas forcément des “spots” qu’on a vu, du super petit resto accueillant où on a mangé et lorsque le moment arrive de conseiller ses amis, nous n’avons que des choses floues à dire… Alors que ce sont souvent les conseils de nos amis qui priment sur tous les autres conseils non ? J’y pense parce que je vais beaucoup sur les forums en ce moment et je me dis qu’entre la pub qui s’y glisse, les faux-témoignages pour vendre une prestation et les gens qui râlent quoiqu’il se passe, finalement il est difficile de faire le tri en ce qu’il faut faire ou ne pas faire.

Trotter Advice va permettre à vous, nos amis, nos contacts, aux personnes de passage sur le site, de nous donner votre avis personnel et vos conseils sur les destinations. Alors à vos claviers !