Categories
Rencontres

Rencontre avec François en Inde depuis 4 ans

Alors c’est l’histoire d’un français, qui nous a contacté sur Buzz Trotter, qui partait en Australie mais en passant par l’Inde et que nous allons retrouver au Laos pour la fête de l’eau. Vous avez suivi ? Si oui, c’est bien car ici avant de connaitre le prénom des gens, tu connais leur parcours “voyage” ! Bref Clément Esso a pour projet de “confronter les clichés et les idées préconçues des habitants d’une région du monde à ceux d’autres habitants du même monde pour ensuite les partager avec ceux qui ne peuvent en être témoin”. Un beau projet, nommé “Out of Borders” qui va lui permettre de partir à la rencontre des australiens et de leur culture.

Pourquoi nous parlons de Clément aujourd’hui ?

En fait, lors de son passage en Inde, il est allé voir un ami travailleur indépendant depuis plusieurs années là bas. L’occasion pour nous de glisser quelques questions à Clément lors de son interview. Nous avons donc appris que les outils préférés de François, pour travailler à distance, étaient Skype et les mails et que la priorité quand on a des clients à 10 000 km de distance, c’est : la communication et par dessus tout la confiance !

 

Merci à Clément Esso et François Turbelin ;)

Categories
Rencontres Thailande

Rencontre autour du Beercamp #ChiangMai

On nous avait dit qu’il y avait une communauté assez importante d’expatriés et de freelances établis à Chiang Mai et nous voulions voir ça de nos propres yeux ! Grâce à Stéphane qui suit nos aventures et qui nous a déjà bien conseillé sur la Thailande (encore merci !) nous savions que se déroulait 2 fois par mois, à Chiang Mai, un Beercamp, baptisé ainsi en “hommage” au Barcamp. Sur le principe, il s’agit donc pour des personnes issues de l’informatique et du web de faire des rencontres informelles autour d’une bière, histoire de partager les derniers potins 2.0.

Ni une ni deux, nous nous sommes rendus mercredi 14 mars au Sang Dee un bar/galerie d’art tout à côté de chez nous. Au bout de quelques minutes une tempête s’est levée, baptisée ici Mango Rain et qui a ravagé pas mal les alentours et surtout les arbres. En rentrant nous n’avions d’ailleurs plus d’électricité, ni d’internet c’est pour dire :) Bref, moins de monde que prévu à cause de cette tempête mais une très bonne ambiance où nous avons pu rencontrer surtout (essentiellement même) des américains habitant ici depuis de nombreuses années. Nous avons pu interviewer Rob Burns l’un des organisateurs de ce Beercamp qui a bien voulu répondre à mes questions (désolée pour l’anglais, le stress de la caméra vous comprenez, j’ai du prendre des notes et les lire !!!!). C’était une première fois aussi pour Rob résultat, il ne parlait pas très fort, j’espère toutefois que vous pourrez suivre ! L’interview est très courte pour des raisons techniques, très mauvaise lumière, anglais limité pour ma part dans ce genre de situation et d’autres personnes dans la pièce qui font du bruit. Bref enjoy…

Traduction de l’interview

Julie : Salut Rob, depuis combien de temps es-tu là et que fais-tu dans la vie ?

Rob : Je suis à Chiang Mai depuis 11 ans et je suis programmeur informatique.

Julie : Que viens-tu faire ici et qu’attends-tu du Beercamp ?

Rob : Le Beercamp est organisé pour que des personnes issues de l’informatique puissent se rencontrer. Des développeurs web, des graphistes, des développeurs informatique de Chiang Mai se rencontrent ici et font le réseau. C’est très efficace !

Julie : Le Beercamp se déroule toutes les semaines ?

Rob : Toutes les deux semaines, c’est une opportunité pour rencontrer d’autres personnes.

Julie : Y’a-t-il du monde dans le réseau qui vient ici ?

Rob : Non pas tant que ça, on est en général entre 5 et 30 personnes. Le Beercamp vient du Barcamp, qui lui se déroule tous les ans. La plupart du temps, il y a environ 120 personnes qui s’y rendent.

Julie : Donc il y a un Barcamp à Chiang Mai (cool) et c’était en mars ?

Rob : Non en mai, mai dernier…

Julie : Ah, merci beaucoup !

 

Voilà pour la petite interview en anglais traduite en français. On aurait aimé lui posé plein de questions devant la caméra mais en fait on l’a fait hors caméra, plus facile pour tout le monde. Cela fera partie d’un prochain article sur le coworking à Chiang Mai et les freelances… A bientôt :)

Categories
Préparatifs Rencontres

Buzz Trotter vu par “Ma vie au boulot” (en dessin)

Merci à “Ma vie au boulot” pour ce petit dessin qui nous a bien fait rire :) C’est en suivant le Blog du Freelance que j’ai découvert le travail d’Eric qui toutes les semaines illustre un sujet concernant les freelances. Je vous laisse découvrir son blog vraiment très drôle…

 

Et vous pouvez retrouver tous les articles sur Buzz Trotter dans notre rubrique “Ils parlent de nous“, merci à tous :)

Categories
Rencontres

Rencontre avec un entrepreneur durable* : DuPATRON

Lors de notre concours de photos, nous avions décerné à DuPATRON (Miles Siefridt) le prix d’honneur pour sa photo qui montrait à la fois son ordinateur plein d’idées nouvelles et sa fille qui venait de naitre. Deux challenges à mener de front, ce n’est pas évident ! Miles est ce qu’on peut appeler un entrepreneur du monde, je dis ça car lorsque je l’ai vu la première fois j’ai eu l’impression qu’il avait eu 1 000 vies avant, alors qu’il est plus jeune que moi (et c’est pas peu dire…). Des voyages en Inde et au Népal, une vie sur les routes, des modes de vie alternatifs, bref DuPATRON c’est un peu l’essence même de toutes ces rencontres.

Aujourd’hui, après avoir repris des études de stylisme et fait ses armes dans quelques entreprises, Miles sort sa première ligne de t-shirts sous le nom de “DuPATRON, organic thinking“. Une nouvelle aventure puisqu’il a fallu choisir son statut, faire ses recherches de fournisseurs et créer le design de sa première collection. Une collection toute bio, pensée, créée et fabriquée dans les meilleures conditions du commerce responsable. Chacun de ses fournisseurs ou partenaires s’est engagé dans une démarche de développement durable (social, écologique et économique), des colorants jusqu’aux salaires des ouvriers.
Du Patron c’est donc aujourd’hui, une collection de 7 t-shirts homme ou femme avec 50 exemplaires de chaque. Dépêchez-vous il n’y en aura pas pour tout le monde !

Si vous voulez en savoir plus sur les engagements durables de Du Patron :

> GOTS et Soil Association : pour le coton et la teinture bio et respect des travailleurs

> Fair Wear fondation : Sur toute la ligne de fabrication : respect des travailleurs, assurance qu’il n’y ait pas d’enfants qui travaillent, et beaucoup d’autres choses !

> Carbon label : Engagement de la réduction de l’impact carbone du t-shirt par 90% !

*Durable au deux sens du terme, on lui souhaite plein de bonheur avec cette nouvelle collection !

Categories
Corée du Sud Rencontres

Le Wine Tour des coréens

Hier, nous avons eu la chance de passer l’après-midi avec des amis d’un ami coréen de Vincent (vous suivez ?). En fait, cet ami coréen avait prévenu Vincent que deux amis à lui étaient en train de faire un Wine Tour dans toute la France et avaient l’intention de passer dans le Médoc pour faire quelques dégustations. Nous avons donc proposé de les accompagner et de leur faire découvrir quelques vignes moins touristiques. Déjà nous avons eu un temps magnifique, en plus j’ai pu placer discrètement dans la conversation mon premier mot de coréen “Annyong Haseyo” soit bonjour. Désolée mais mon premier cours ne commençant que ce soir, disons que je n’avais pas encore les bases pour discuter correctement, tout s’est donc fait en anglais !

Les parents de Vincent ayant eu des vignes, nous avons pu aller dans une petite cave coopérative pour discuter avec de vieux vignerons prêt à parler doucement avec un bon accent du terroir (avec le beret aussi s’il vous plait, on aurait voulu en trouver un qu’on aurait pas pu le trouver !). Nous donc pu voir une grande partie des étapes des vendanges au Château Haut-Blaignan, depuis la récolte du raisin jusqu’à la première fermentation. Une super expérience car les vignerons ont été adorables, nous avons même pu goûter le vin en fermentation, un peu pétillant.

Il faut savoir plusieurs choses sur les coréens, enfin en tout cas ceux qui étaient là hier :

– Quand ils font les choses ils ne les font pas à moitié : en 20 jours ils vont découvrir la Champagne, le Rhône, le Médoc, le Beaujolais et la région de Tours, le tout en voiture de location.

– Le vin le plus prisé est le Bordeaux, peu importe s’il est bon le tout est qu’il ait un nom court pour être dit et retenu facilement. Résultat ceux dont ils se souviennent le mieux est Talbot et Pétrus, bon y’a pire… Mais heureusement nos deux amis ont pris des cours pour être sommelier résultat ils s’y connaissaient un peu.

– Ils s’émerveillent de tout et ça c’est sympa pour ceux qui font visiter, même notre appart et ma cuisine (j’ai fait des galettes bretonnes “represent the Bretagne”) ont eu des “wahouuuu” :)

 

Pour nous remercier, ils nous ont offert quelques présents comme une très belle boite en nacre de fabrication artisanale, un peu de Kimchi, une boisson aussi forte que la vodka (je ne me souviens plus du nom) et des nouilles coréennes ! Vivement qu’on soit en Corée pour qu’à leur tour ils nous fassent visiter de belles choses…