Coworking space / Third place Bangkok


Coworking space à Bangkok

Il a été assez difficile de trouver un coworking space à Bangkok, malgré l’appel sur Twitter que nous avions fait et quelques réponses mais liées à des endroits “free wifi” (donc pas vraiment ce que nous recherchions), nous n’avions rien trouvé. Finalement, en creusant encore sur place nous sommes tombés sur le twitter de “Bangkok Hackerspace” a qui nous avons envoyé un tweet. Il s’agit d’un groupe d’indépendants recherchant justement à créer un espace de coworking dans la capitale mais pour le moment cela reste à l’état de projet, ils nous conseillent donc de nous diriger vers un endroit qu’ils fréquentent régulièrement “Third Place Bangkok”, un espace de coworking. Ahhhhhhh enfin :)

 

Third Place Bangkok est placé à 10 min à pied du BTS “Thong Lo”, je vous conseille donc de vous mettre à l’ombre pendant le trajet qui est un peu long au soleil. Dirigez-vous au deuxième étage et vous entrez dans un espace d’environ 200 m2 avec des tables centrales, des bureaux perchés avec des postes fixes (avec casque) au cas où vous n’auriez pas votre ordi ou sur les canapés à votre disposition.

Les avantages de Third Place :

- Wifi gratuit (même si la connexion rame un peu, mais c’est le cas dans tout le pays)

- 120 baths pour une journée et 800 baths au mois (soit moins de 3 euros et  moins de 20 euros)

- Une boisson comprise (celle que vous voulez !), imaginez donc le rapport qualité/prix avec le tarif de 120 baths payé au début…

- Calme et reposant après la folie de la rue

- Possibilité de grignoter

- Service de photocopies.

Les inconvénients de Third Place :

- Pas vraiment un espace de coworking au sens où nous l’entendons, pas d’animation, juste un partage de bureaux, mais les gens se parlent finalement assez bien et cela n’est absolument pas développé dans le pays, donc un premier pas intéressant.

- La clim à fond (on est décidément pas habitués et on a un peu de mal mais si vous êtes fan ça devrait aller)

Rencontre avec Olivier Languepin

Pendant nos quelques heures passées dans ce coworking space à Bangkok, nous avons posé quelques questions à un français établi en Thaïlande depuis 5 ans. Journaliste de profession, il doit habiter dans une capitale assez centrale pour son travail et a choisi la Thaïlande pour la qualité de vie. Les étrangers ayant la possibilité d’acheter un condominium, la nourriture étant très peu chère et en quelques heures vous avez la possibilité d’être partout en Asie (gros réseau d’avions en partance de Bangkok), la Thaïlande était la solution idéale !

Olivier est journaliste et travaille essentiellement avec la France, Hong Kong et Singapour, en anglais et en français pour des sites comme thailand-business-news.com ou siamnews.net. Plusieurs stagiaires et pigistes travaillent avec lui partout en Asie (global business).

Il nous dit qu’il vient régulièrement dans cet espace de coworking pour travailler mais qu’il n’y a pas d’animation spécifique juste un espace où travailler (et c’est déjà pas mal). Le web étant encore peu développé en Thaïlande, les métiers liés au web sont encore peu présents (donc peu de coworking spaces souvent poussés par ces métiers). Le fait que la 3G soit très peu répandue fait que ces métiers ne sont pas encore très répandue par rapport aux pays voisins comme la Malaisie à priori plus développée sur ce point-là.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
P1030410
On vous raconte ? 1ère semaine en Thailande

C'est bien beau de parler travail, connexion wifi et compagnie mais on va quand même vous raconter notre première semaine...

Fermer