Devenez riche ! Comment gagner 5 237 € en 2 semaines ?

J’ai toujours rêvé d’écrire un article comme ça, mêlant télé achat et provocation…En plus je suis sûre que c’est bon pour le référencement hûhûhû.

Si nous avons décidé de parler de cette tendance qu’ont certaines personnes à promouvoir le travail et l’argent facile en étant nomade, c’est parce que justement, c’est bien l’opposé de nos valeurs. Ce n’est pas un article pour dénigrer quoi que ce soit, car soyons honnêtes il s’agit d’un business comme un autre, et chacun voit son intérêt où il le veut, mais je voudrai juste qu’on nous différencie bien ! ☺

Croire qu’on va gagner beaucoup en ne faisant pas grand chose…

Lorsqu’on voit ces sites qui fleurissent, ils ont une caractéristique commune : gagner de l’argent en peu de temps. Souvent, Monsieur (désolée pour l’instant je n’ai trouvé que des messieurs), a quitté son emploi en France et s’est lancé avec la somme exacte de 612 euros sur son compte afin de tenter l’aventure du nomade. Il ouvre un blog et découvre le miracle du SEO et des techniques pour mettre de la pub et des articles sponsorisés sur son blog qui, bien sûr, a déjà des milliers de visiteurs chaque jour. Ainsi, il peut rapidement se rémunérer plus de X 000 euros par mois sans lever le pouce. J’exagère à peine !

Je connais pas mal de bloggeurs qui travaillent beaucoup pour être reconnus, cela prend du temps, il faut être professionnel et connaître les techniques de rédaction. Peut-être que ces messieurs travaillent d’arrache-pied, tout en disant qu’ils sont en train de boire un cocktail, hein…Sait-on jamais !

Vendre la méthode miracle aux crédules.

En ces temps de crise, tout le monde veut gagner un peu plus d’argent pour mettre du beurre dans les épinards (et nous les premiers), la population de personnes crédules a donc bien augmenté ! On sait que le business de l’idiot fait des ravages dans le porno ou sur les sites où, pris dans un engrenage, tu lâches ta carte bleue. Mais sachez qu’il n’y a pas de méthodes miracles pour être entrepreneur nomade :

- Soit vous partez avec un travail d’indépendant que vous continuez depuis l’étranger tout en voyageant. Vous bichonnez vos clients, vous essayez d’en trouver à distance ou dans le pays qui vous accueille (c’est notre cas).

- Soit vous développez un business à distance en espérant qu’à terme (ou rapidement), il vous apporte un revenu complémentaire. Beaucoup le font pour la vente d’objets, d’applications web/ipad… Bref il y a des pistes, mais ne pensez pas que vous allez faire tout ça en 3 semaines.

Buzz Trotter prône les valeurs du voyage, de l’indépendance et du travail mais correspond surtout à des indépendants qui souhaitent expérimenter l’entrepreneuriat nomade, comme toutes ces personnes qu’on a rencontré depuis le début de notre voyage. Pas question ici de transformer notre lectorat en pigeon en lui proposant de découvrir notre recette miracle pour gagner plein d’argent en se dorant la pilule au soleil, parce qu’on ne l’a pas encore trouvée ! Non sans blague, si vous voulez vous dorer la pilule en ne faisant rien vous pouvez au choix, être rentier, vous marier avec quelqu’un plein aux as ou décider de vivre comme Robinson. Pour les autres, il va falloir s’enfermer dans quelques coworking spaces, espaces climatisés et autre chambre d’hôtel pour travailler un peu.

Allez hop au boulot !

Ici une petite vidéo de Korben qui explique très bien la façon dont il gagne sa vie, peut-être que cela peut vous inspirer (à partir de la minute 19) :)

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Tour-de-France-télétravail
Préparez-vous au Tour de France du télétravail !

Le travail change, les façons de le voir évoluent, bref il est temps de se mettre à la page et...

Fermer