L’aventure commence : wifi et prise électrique

Quand certains sont à la recherche désespérée du Yéti ou de la bête de Gévaudan, nous nous sommes plutôt à la recherche du Wifi et des prises électriques…

Acte 1 : le Wifi

Sans le wifi point d’internet, donc de communication, donc de travail, le wifi est la clé du bon déroulement de notre séjour de travailleurs nomades. Pourtant bien qu’il soit mentionné partout que le wifi est « super facile » à trouver en Thailande, dans les faits ce n’est pas toujours le cas…

• Aéroport Charles de Gaulle : gratuit pendant des sessions de 6h, plutôt une bonne nouvelle.
• Aéroport de Dubaï : on ne sait pas on s’est écroulé sur les sièges pour faire une sieste.
• Bangkok :

  1. A l’hôtel : oui mais que dans l’entrée
  2. Au Macdo : non pas le samedi ( ???????)
  3. Au Macdo 2 : oui pour 60 baths/h
  4. Au Starbuck : pas aujourd’hui (une histoire avec le samedi jour du wifi en berne ??)

Bref, étant donné qu’on avait toute l’après-midi à tuer pour attendre le train du soir pour Chiang Mai, nous étions bien chargés et n’avions pas envie de parcourir toute la ville à la recherche d’une connexion wifi digne de ce nom. Nous nous sommes donc arrêtés pour prendre du crédit téléphone/internet sur nos cartes SIM pour avoir une connexion en wifi partagée

Prises électriques dans le train de nuit pour Chiang Mai

Acte 2 : les prises électriques

Le problème du wifi résolu encore faut-il se rendre compte que nos batteries de téléphone et d’ordinateur étaient presque à plat. Sans téléphone portable, point de wifi (vous suivez ?) résultat hop c’est reparti pour trouver des prises électriques. Et je vous assure que plus compliqué que le wifi à trouver, ce sont bien nos chères amies qui fournissent de l’électricité. Entre celles qui sont au format américain et celles qui ne fonctionnent pas, plus tous les endroits où il n’y en a pas du tout…
C’est le Starbuck qui nous a sauvé, le 2ème qu’on a fait en se disant qu’en France il y avait des prises partout donc il y aurait bien un endroit comme ça ici. Au final, nous nous sommes installés pour plus de 2h dans celui-ci (station Si Lom pour ceux que cela intéresse).

Cette journée nous a définitivement lancés dans l’aventure !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Résumé de nos premiers jours… en Thailande

Le départ Bordeaux/Paris en train, puis arrivée à CDG et attente pendant plusieurs heures, le lot de tous ceux qui...

Fermer