Categories
Corée du Sud Outils et astuces de technomades

Le blues du voyage, vous connaissez ?

Depuis plus de 4 mois que nous sommes partis, nous avons eu des périodes de travail intensif, notamment lorsque nous étions au Cambodge ou en Thailande, puis des moments plus calmes, où l’envie n’était pas là, où les missions étaient moins récurrentes, où la famille vient rendre visite… Bref, un peu comme si on était à la maison ! Pourtant, loin de nos repères, de nos habitudes et de notre confort, il est parfois difficile de s’y remettre lorsque cela fait quelques temps qu’on a perdu la motivation. J’avais fait un article il y a quelques temps “Quand l’appel de la plage est trop fort“, il nous a permis maintes fois de nous y remettre. Ici je voulais plutôt traiter du “blues” qu’on peut avoir, quand on a envie de retrouver ses habitudes, son confort de travail. Ce blues à priori apparait souvent à la moitié du voyage, en en parlant avec d’autres voyageurs et c’est ce qui, bien souvent, s’est passé.

Nous avons passé 4 mois à bouger tout le temps, à voir de magnifiques choses, à rencontrer des gens et puis depuis 15 jours, nous sommes posés à Séoul. Tout à coup, c’est comme si le voyage n’avait plus de raison d’être (je parle pour moi là) et qu’en plus d’avoir perdu mes repères français, j’ai perdu mes repères de voyage. Nous avons trouvé un appartement, nous avons fait nos courses, nous sommes installés pour 1 mois et demi ici et pourtant je n’arrive pas à me motiver…

Avez-vous déjà connu ce blues de voyage ?

A priori, en en parlant avec d’autres personnes (plutôt des expatriés), c’est tout à fait normal, l’euphorie étant passé, on se pose de nombreuses questions sur l’intérêt du voyage et sur le fait d’être loin.

Alors comment faire pour passer ce cap ?

1) Relativisez, ce n’est qu’un cap comme son nom l’indique, cela va passer tôt ou tard.

2) Trouvez des activités à côté, forcez-vous à rencontrer du monde. Il y a pas mal de rencontres programmées sur des sites comme Meetup, ou alors allez voir les événements sur Wherevent.

3) Prenez soin de vous, ça fait plusieurs mois que vous êtes partis et si, comme nous, votre valise ne comporte plus que des tee-shirts en piteux états et des pantalons troués, il est peut-être temps de se faire un petit plaisir shopping non ?

4) Profitez-en pour vous poser et réfléchir à de nouvelles idées de business, n’oubliez pas que les voyages sont source d’idées !

5) Et n’oubliez pas la chance que vous avez, regardez les photos que vous avez déjà prises, ça va déjà mieux non ?

Un verre avec des amis et c'est reparti !

PS : je vous rassure, tout va bien maintenant. Il a fallu d’un week-end ensoleillé, de quelques copains coréens et de fromage pour retrouver le sourire :)

2 replies on “Le blues du voyage, vous connaissez ?”

Quand je lis ton article, je me rend compte qu’on est pas seul et ça fait du bien de savoir que c’est normal ^^. Je crois que c’est important d’en parler.Les longs voyages ce ne sont pas des vacances et parfois on se sent coupable de ne pas “profiter”. Mais physiquement et moralement ce n’est pas facile… alors plus on avance, plus on s’accorde des jours de repos, des petits moments à rien faire, et tout ça au final pour mieux repartir ! :)

Salut Magali, oui c’est important d’en parler parce que souvent on s’attend à ce que tout soit parfait en voyage et tout le monde pense que tu vis un rêve tous les jours. Mais tous les jours ce n’est pas possible :) S’accorder des moments de pause et des moments pour soi c’est essentiel, bon courage à toi pour le voyage !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *