On vous raconte ? 1ère semaine en Thailande

C’est bien beau de parler travail, connexion wifi et compagnie mais on va quand même vous raconter notre première semaine de voyage non ? Après 3 jours de trajet en partant de Bordeaux, nous sommes arrivés vendredi dernier à Krabi au sud de la Thailande, un bon point de départ pour pas mal de destinations.

Krabi
Arrivés en bus local depuis l’aéroport, nous trouvons notre première guesthouse avec wifi assez rapidement et surtout pour pas cher du tout (environ 350 baths soit 9 euros). Une fois les bagages tombés et la douche prise (fait une chaleur ici purée !), nous voilà partis en quête d’un diner… Et cela tombe bien car nous sommes vendredi et vendredi c’est “Night Market” dans une grosse partie de la ville, des stands en veux-tu en voilà, de la nourriture, des vêtements, des animations, une scène avec un genre de karaoké, bref c’est la fête du village :) On mange un pad thaï et nous voilà partis dans les allées du marché.
Nous rencontrons deux français au moment où je décide de tester le “fish spa” (bah oui c’est hyper en vogue à Paris et là y’en a partout alors c’est l’occasion pour moins de 2 euros !). Aurélien et Margot sont de Béziers et sont là pour plus d’un mois, ils ont déjà une petite expérience du terrain et nous on a encore la tête en France, donc ça tombe bien, ils vont nous aiguiller.

 

Grâce à eux nous prévoyons un départ le surlendemain pour Koh Jum une petite île paradisiaque avec presque pas de touristes et des cahutes en guise de chambre. Avant ça, nous décidons le lendemain de louer des scooters, sur leur conseil pour visiter les environs de Krabi. Etant donné que Vincent et moi n’avions pas fait de scooter depuis bien 10 ans, on décide d’en prendre un chacun pour limiter les dégâts en cas de chute :) Finalement la journée se passe super bien, on mange du kilomètre, on se perd, on fait des demi-tours, on mange au bord de la route et on se fait aider par les locaux et on trouve enfin le temple dont on nous avait parlé.

Le temples aux 1237 marches
Alors comment dire ? Le plus dur c’était les 1200 dernières marches en fait… J’ai cru mourir, j’avais envie de rester là entre deux marches, dévorée par les singes qui passaient dans le coin. 1237 marches, avec des gens qui descendent et te disent “good luck” tout en transpirant comme pas permis, ça motive. Surtout que ce n’était pas des petites marches, non des marches que tu dois faire à quatre pattes parce qu’elles sont trop hautes c’est mieux. Arrivés en haut, QUELLE VUE ! Le bouddha est magnifique, la vue digne de Dragon Ball Z (dixit Vincent) bref ça vaut l’effort, surtout qu’il faut redescendre et c’est pas mieux.

 

Koh Jum, l’île perdue

Un coup de ferry boat, un coup de “long tail boat” et nous voilà débarquant sur l’île de Robinson. Notre chambre (enfin notre cahute en bois perchée) est très sommaire mais parfaite pour se faire une petite pause. Sur l’île musulmane, il n’y a rien ou presque, deux petits villages de pécheurs, des scooters et la mer. Nous passons 2 jours ici, à nous balader, à trouver de petites plages avec personne ou presque dessus, à traverser la jungle, bref c’est le top !

 

Phuket et Koh Phi Phi

Nous n’étions pas très sûrs de vouloir aller à Phuket, trop touristique, pas du tout dans notre vision du voyage et puis finalement on s’est dit que c’était dommage de ne pas y aller pour avoir notre propre avis. Et on a bien fait ! Loin des plages Club Med et compagnie, c’est un Phuket familial et nostalgique qu’on a trouvé, surtout à Phuket Town (j’ai beaucoup aimé cette ville). Nous avons loué un scooter pour visiter tout le sud de l’île, allant du temple Wat Chalong au Grand Bouddha érigé face à la mer, de la pointe de l’île avec une vue imprenable jusqu’aux ports de pêcheurs et finalement loin des clichés, Phuket m’a enchantée. Alors bien sûr, chacun fait son Phuket, mais nous ne sommes pas très plage et quand nous avons mis les pieds à Kata Beach (qui pourtant paraissait sur les forums la moins “jet set”), nous sommes repartis bien vite. Les femmes en maillot qui se baladent dans la rue, les hommes torse nu, peu de Thaïs et finalement aucune âme, nous avons préféré l’autre côté de l’île !

 

Quant à Koh Phi Phi, nous avons profité d’une balade d’une journée pour aller sur cette île magnifique qui correspond bien à ce qu’on peut lire. L’eau est transparente, il y a beaucoup de poissons pour le snorkeling et les paysages sont splendides. Alors bien sûr, à priori il y a de plus en plus de touristes, mais dès qu’on s’éloigne de la plage principale, il y a plein de criques… A voir.

Voilà pour cette première semaine chargée, un article un peu long vous m’excuserez :) Nous avons encore vu 1000 choses mais ce serait trop long à vous les raconter toutes !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Internet
Comment rester connecté en toutes circonstances ?

Plus on avance dans ce voyage, plus on se dit que c'est bien d'avoir fait un "pré-voyage" avant de partir...

Fermer