20181206_162544
Expatriation Angleterre

Petit week-end à Manchester

Un vent de liberté s’est abattu sur nous, des mois que nous n’étions pas partis à 2 en week-end ! Alors certes c’est pour une mission repérage mais quand même il faut profiter de l’instant et du fait d’être seuls.

Ce qui veut dire : marcher à notre rythme, ne pas s’arrêter tous les 3 mètres, manger quand on veut, dormir d’une seule traite et peut-être faire une grasse mat (bon ça non parce qu’on a essayé d’optimiser le temps sur place !). Bref, nous revenons de 3 jours à Manchester pour visiter le centre ville et certains quartiers que j’avais repéré préalablement et voilà le petit compte rendu. Comme je vous l’avais dit dans le précédent article, notre choix s’est porté sur Manchester pour sa ligne directe avec Bordeaux, ses tarifs corrects pour la Grande-Bretagne, son style qui a l’air de nous correspondre (pas trop posh, pas trop industriel mais quand même, avec un peu de bâtiment historique et une communauté française un peu pour moi :D).

Direction Manchester le vendredi, avec une arrivée à 20h à l’hôtel. Pour trouver notre bus nous avons demandé à un couple d’une soixantaine d’années, très très sympa (mais j’ai l’impression de tout le temps tomber sur des gens sympas en UK, avec le smile et tout), qui nous ont parlé en Français (crotte j’ai pas pu montrer l’étendue de mon talent !). Ils ont été ravi de nous renseigner et nous d’échanger avec eux sur la ville et le quartier que justement on visait : Didsbury.

20181206_162635Le soir, nous avons mangé au restaurant et j’aurai du me méfier de la carte du menu qui faisait 4 km de long, car comme le dit notre ami Philippe Etchebest, c’est impossible de savoir réaliser tous les plats d’une carte aussi longue… bah là j’ai du prendre LE truc que personne ne prend d’habitude (en gros j’ai pas pris un burger ou une pizza, mais un risotto =>> erreur) et j’ai chopé une intoxication alimentaire. Ceux qui ont déjà voyagé avec moi savent qu’il m’arrive TOUJOURS quelque chose en voyage… toujours. Bref, j’ai passé une nuit blanche à me tordre d’une douleur atroce en me disant que j’allais mourir là dans un hotel anglais sans avoir vu Manchester !

Le lendemain, crevée, courbaturée, et malade j’ai quand même bravé la pluie et nous sommes allés dans le centre de Manchester. Marchés de Noël dans toutes les rues, une ambiance conviviale, beaucoup de centres commerciaux mais aussi de jolis bâtiments et surtout beaucoup moins de buldings immenses comme on en avait vu à Birmingham. Ca me plait beaucoup plus et à Vincent aussi… ouf ! Les quais sont très bien aménagés, des péniches donnent un petit air de vacances (oui même sous la pluie) et les balades sont nombreuses. Ensuite, nous avons repris le bus et sommes partis à Didsbury un quartier dont on m’avait parlé sur les forums de Français à Manchester, qui semblait ressembler à un village avec des commerces de proximité, le tram, les bus et l’aéroport pas loin. On l’a vu de nuit, hein, parce qu’à 16h c’est la nuit noire (la nuit noire obscure même) mais le charme a opéré. Les écoles du coin sont bonnes (la référence est l’Ofsted mais je vous en reparlerai), il y a plusieurs parcs, c’est familial, bref bon point. Mais le budget logement sera sûrement plus important, à voir donc.

(Le soir je regarde X Factor parce que ça vaut le détour avec Robbie Williams et les “ohhhh myyyyy goooooodddddd you’re AMAZING”)

20181202_154609Le lendemain direction CHESTER, une magnifique ville touristique à 1h de train de Manchester et 45 minutes en voiture. Je l’avais mise dans notre liste parce qu’elle me semblait être le bon compromis en taille de ville, (100 000 habitants) et dans le fait qu’il se passait beaucoup de choses là bas. J’ai adoré cette ville, vraiment si vous êtes dans le coin foncez. La ville est remplie de maisons à colombages noir et blanc, des fameux “Chester Rows” (des galeries marchandes anciennes surélevées par rapport à la rue piétonne), d’une horloge magnifique, d’un grand champs de course, de remparts qui permettent de faire le tour de la ville. Bref, un gros coup de coeur. Nous nous sommes projetés là bas, mais on s’est dit aussi que c’était quand même  45 minutes de l’aéroport et à 1h du centre de Manchester… Et qu’on s’était dit qu’on voulait vivre dans une grande ville, une ville où on puisse laisser la voiture de côté au maximum.  Alors que faire ? On garde dans le coin de notre tête mais on privilégiera quand même Manchester.

Lundi, dernière matinée, nous avons visité le quartier de SALE au sud de Manchester, que nous avons beaucoup apprécié. Nous sommes entrés dans une école pour demander des renseignements comme ça au pif, ça m’a permis d’exercer mon anglais et de voir une fois de plus la gentillesse des gens (gros sourire, je parle doucement, je te donne toute la documentation possible de la terre…). On était conquis et PAF on s’est rendu compte qu’on s’était gouré de ligne de tram et qu’en fait celui là n’allait pas du tout à l’aéroport et qu’en fait il nous fallait 1h pour y aller en repassant par le centre ville de Manchester… huhuhu #teamboulet.

20181206_162544

Retour à Bordeaux et plein de questions dans la tête forcément ! Mais Manchester semble être notre destination future, elle répond à beaucoup de nos critères et nous devons faire des choix. Alors oui j’aurai préféré une ville plus “belle”, plus “attractive”, mais honnêtement je veux surtout qu’on soit bien, que nos enfants soient dans une bonne école et s’adapte et que notre logement nous convienne car on va passer un max de temps à l’intérieur (lol).

Prochaine étape ? Un autre week-end là bas en avril histoire de valider le quartier et d’aller voir directement les écoles !

Previous Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
carte-angleterre
Le choix de la ville anglaise

Previously dans Buzz Trotter... Nous avons donc décidé cet été de partir vivre en Angleterre (article ici). Lors d'un séjour...

fd49f2054f1f2816e92f60fd366b22dd
Minimalisme

MINIMALIME : Un seul mot qui veut dire beaucoup de choses ! Cela fait quelques temps qu'on consomme moins et...

drapeau-britannique
4 ans après… l’expatriation en Angleterre ?

4 ans que ce blog est en suspens dans le monde du web, il y a pourtant encore des gens...

Fermer