Rencontre avec Simon, entrepreneur nomade en Asie

1) Salut Simon, peux-tu te présenter ? Dis nous ce que tu fais dans la vie.
Salut Julie,
Tout d’abord félicitations pour ton excellent blog !
Je m’appelle Simon Legouge, j’ai 25 ans, je suis né en région parisienne et je travaille dans le web en tant que free-lance depuis 2 ans. Après 2 années de fac d’éco à Paris 1, je suis parti à Toulouse faire 3 années à l’ESC (1 semestre en Inde et 1 semestre à Barcelone). Ensuite, j’ai fait un stage de 6 mois à Malte dans le secteur du poker en ligne et comme j’ai adoré la vie là-bas, je m’y suis installé pendant 2 ans et demi. J’ai commencé à gagner mes premiers revenus grâce à mon blog poker et depuis je développe une centaine de sites (voyages et forex principalement). Actuellement on travaille avec ma copine sur un site de locations de vacances à Malte LocationMalte.com

2) Qu’est-ce qui t’as décidé à quitter la France et pourquoi ?
Je ne suis pas un grand fan de Paris, je trouve que la vie y est bien trop chère et les gens tirent toujours la gueule. Travaillant à mon compte, je n’avais donc aucune raison de travailler sur Paris et de lâcher 1 000€ dans mon loyer alors j’ai opté, dans un premier temps, pour le soleil maltais… Puis après avoir bien fait le tour de l’île (3 ans pour 20 kilomètres de diamètre c’est vite vu), nous avons décidé de partir en Asie du Sud-Est avec ma copine qui elle aussi avait envie de voyager.

3) Comment sont organisées tes journées travail ? Comment fonctionnes-tu pour rester motivé ?
C’est tout ou rien, soit je voyage et je travaille très peu (réponse à mes mails tout de même), soit je me pose à un endroit pour quelques semaines et là je fais des grosses journées. En ce moment je suis à Bali dans la ville d’Ubud, on a une chambre à 18€ la nuit tout confort, une grande terrasse et une grande table pour bosser en extérieur avec un Wifi top. Un réveil naturel à 6 heures du mat’ (les poules et le soleil) pour commencer la journée, le resto de l’hôtel à 1€ le Nasi Goreng et 50 centimes le café et on enchaîne jusqu’à 21 heures voir minuit parfois.

4) Quels sont tes outils de prédilection pour travailler à distance ?
Skype pour les contacts business, amis et famille, Facebook pour les photos, Twitter pour l’info. J’adore le SEO j’ai donc une panoplie de bons outils que j’utilise quotidiennement comme Ahrefs.

Concernant mon matos, je suis un Apple addict (Steve Jobs forever) j’ai un macbookpro 15′, un ipad 1 pour la lecture et les jeux lors des longs voyages et un iphone 4 avec une puce locale 3G (50 centimes la carte SIM en Indonésie !)

5) Quels conseils donnerais-tu à un futur entrepreneur nomade ?
Partez ! La France bat de l’aile et il y a tellement de choses et de gens à découvrir en voyageant. Choisissez un pays où le coût de la vie est nettement plus faible, assez développé tout de même pour avoir une bonne connexion haut débit. Je vous recommande la Thaïlande et l’Indonésie où la qualité de vie est vraiment excellente. Pour finir je vous conseille un excellent livre qui donne envie de se mettre à son compte et de partir : “The toilet paper entrepreneur” de Mike Michalowicz.

 

Merci à Simon et à sa copine Cynthia, deux jeunes entrepreneurs nomades sur les routes d’Asie !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
photo (3)-pola
Devenez riche ! Comment gagner 5 237 € en 2 semaines ?

J’ai toujours rêvé d’écrire un article comme ça, mêlant télé achat et provocation…En plus je suis sûre que c’est bon...

Fermer