Browsing Tag

préparer son tour du monde

IMAG0454
Préparatifs

La trousse de toilette nomade… #capeutservir

Parce que parfois il faut savoir parler (f)utile, aujourd’hui je vais vous présenter un objet d’une très grande importance pour le nomadisme (et pour moi) : la trousse de toilette. Cela parait anodin mais si vous avez déjà voyagé vous savez que le problème du “où je mets ma trousse de toilette pour ne pas qu’elle soit trempée ou juste qu’elle ne touche pas ce truc dégueu par terre” est parfois difficile à résoudre…

Vincent a reçu l’année dernière une trousse de toilette qu’il avait repéré chez pas mal d’allemands lors de ses voyages (ils savent ce qui est pratique ces allemands y’a pas à dire). Grâce à un crochet, on peut la mettre où on veut sans qu’elle ne traine par terre ou dans l’eau : une poignée de porte, un poignée de placard, un rebord quelconque, bref elle s’accroche et met à votre disposition tout ce dont vous avez besoin. Bon soyons honnête, j’étais jalouse, faut être clair. Je la trouvais trop bien et au cours de nos multiples week-ends je louchais dessus en me disant que c’était quand même super pratique cette chose là, et qu’il m’en fallait une pour partir.
Grosse surprise ce matin… Vincent m’en a offerte une trop belle :) Parce que c’est pas facile à trouver ces choses là, à part sur internet, il m’en a dégotté une bien girly histoire que même au fin fond du Cambodge je reste moi-même lol. Résultat je suis sur-équipée pour partir ! La question maintenant c’est : est-ce que tout va rentrer dedans ?????

avion-pola
Préparatifs

Itinéraire bouclé, enfin normalement :)

Suite à l’article “Par où commencer ?” je dois dire que nous avons bien avancé ! Mine de rien le temps passe et nous avons profité de cet été calme pour avancer sur notre projet à grands pas. L’une des parties les plus importantes à boucler est l’itinéraire, il doit combiner les dates de départ et d’arrivée, coïncider avec des points importants du voyage et correspondre au temps que nous souhaitons passer dans chaque pays… Pas facile cette affaire ! Surtout que nous souhaitons nous donner la liberté de rester plus longtemps dans un pays au besoin ou au contraire d’en quitter un. Sauf qu’en traversant autant de pays, il faut être un minimum organisé ne serait-ce que pour les visas par exemple qui demandent à être pris, parfois, en avance.

Résultat des courses, après avoir tourné le problème dans tous les sens, avoir fait de savants calculs, avoir vérifié qu’aucune semaine sainte ou autre grève annuelle ne viendrait entraver notre voyage, nous sommes restés sur un itinéraire simplifié par rapport à ce que nous avions prévu au départ. Nous avons supprimé malheureusement certains pays pour profiter au maximum des pays où nous serons.

Notre objectif étant de rencontrer des entrepreneurs et des freelances et de partager du temps dans des espaces de coworking, il était difficile de quitter un pays toutes les 3 semaines. Les différents blogs d’entrepreneurs nomades nous ont aussi conforté dans le fait qu’il valait mieux faire moins de pays mais rester plus longtemps dans chacun pour en profiter. Il sera toujours temps de réitérer l’aventure dans quelques années avec d’autres pays, qui sait :)

 

Départ le 8 mars 2012

Arrivée à Bangkok -> Direction le Laos pendant 3 semaines environ (du nord au sud)

Départ pour le Cambodge –  pendant 3 semaines environ

Départ pour le Vietnam du sud au nord (3 semaines environ)

Départ de Hanoï

—–

Avion jusqu’à Tokyo en passant par Kuala Lumpur,  arrivée prévue vers le 10 mai (après la Golden Week)

3 semaines au Japon de Tokyo en passant par Kyoto et Hiroshima

Bateau de Fukuoka jusqu’à Busan (Corée du Sud)

Corée du Sud et Séoul pendant 6/8 semaines

 

Départ pour Beijing pour 7 à 15 jours, le temps que Vincent s’exerce au Chinois qu’il est en train d’apprendre ^^

—–

Le dernier mois, nous nous laissons la liberté de ne rien programmer pour voir où tout cela nous mènera.
Peut-être un petit tour en Malaisie, peut-être un retour en Corée, peut-être une pause en Thaïlande… L’avenir et les rencontres nous le diront.

Voilà on sera déjà fin août et il sera temps pour nous de reprendre l’avion en sens inverse…ou pas :)

 

Cet itinéraire est susceptible d’évoluer au fil des mois, mais grosso modo il devrait ressemble à ça !

 

camera-pola
Outils et astuces de technomades

Ma Wish List – MINI-CAMERA

Ecrire c’est bien, ce n’est pas moi qui vais dire le contraire, mais parfois la vidéo permet de retranscrire autre chose et c’est pour cela que nous avons l’intention de partir avec une mini-caméra pendant nos 6 mois de vadrouille. Je dis mini car nous recherchons quelque chose de pratique et facilement transportable et les derniers modèles de mini-caméra ont l’air tout à fait satisfaisants ! Le problème va être de choisir la bonne caméra :)

J’aimerai, pendant notre voyage, faire des interviews de freelances ou d’entrepreneurs et la caméra permet de changer un peu le mode d’interview…

Nos besoins :

- Pouvoir la glisser dans un petit sac à dos,

- Avoir une image d’une qualité correcte voire bonne,

- Stabilité de l’image,

- Un prix abordable,

- Du son optimisé et la possibilité d’ajouter un micro.

Sur le Blog du Freelance, j’ai pu lire un article concernant Youtube et les freelances et sur l’usage d’une caméra pour réaliser de petits reportages. Dominique parlait de sa mini caméra Kodak qui m’a l’air pas mal du tout, mais j’ai l’impression qu’elle n’est plus vendue. Utilisez-vous ce type de caméra ? Ou alors utilisez-vous d’autres moyens pour filmer (plus grande caméra, caméra de l’appareil photo…) ?

RTW_digital_nomad-3
Rencontres

Digital nomads in the move !

Plus nous nous intéressons à  l’entrepreneuriat nomade, plus nous nous apercevons que ce mode de travail est en plein essor ! C’est donc une très bonne nouvelle car nous avons déjà pris contact avec certains d’entre eux. Peut-être pourrons-nous nous rencontrer éventuellement au cours de notre périple, histoire de parler “travel & work” :)

Pour ceux que cela intéresse, voici une liste non-exhaustive des entrepreneurs nomades que nous avons déjà croisés sur le web, nous en avons contacté certains et d’autres pas encore, mais cela ne va pas tarder. Si vous êtes vous-même entrepreneur nomade,  n’hésitez pas à nous donner l’adresse de votre site en commentaire !

Les sites en français :

- Technomad (Marie-Julie Gagnon)

- Instinct Voyageur (Fabrice)

- La globe-stoppeuse (Anick-Marie)

- Digital Nomad

- Vie Nomade (Corinne Stoppelli)

- Projet Kalagan

- Bien-Voyager (Piotr Kroczak)

- Tour de la planète

Les sites en anglais :

- Cody McKibben

- Corbett Barr

- 2nomads1narrative

- Nomad Couch (bientôt interviewé sur Buzz Trotter !)

- James Schipper

- Johnny Vagabond (crédit photo de cet article)

Je la compléterai au fur et à mesure de nos trouvailles sur le web,  mais il y a déjà pas mal d’informations à glaner par ci par là.

N’oubliez pas si vous êtes un digital entrepreneur, faites-nous signe !

Pied-platre-ok
Préparatifs

Assurance voyage ou pas ?

Telle est la question ! Les sites et forums de voyageurs fourmillent d’informations concernant les assurances voyages mais au final cela ne nous a pas plus convaincu que ça d’en prendre une, et ce pour plusieurs raisons :

- Les cartes Visa Premier et Gold Mastercard vous assurent pendant les 3 premiers mois du voyage.

- Les assurances, c’est comme lorsqu’on achète un ordi, s’il doit y avoir un problème c’est au début sinon c’est pas de chance…

- C’est un budget assez important pour 2 et étant donné qu’on va 1 fois par an chez le médecin (et encore) ça serait ballot d’en avoir besoin pile pendant ces 3 mois.

Alors vous me direz, “c’est quand on en prend une qu’on n’en a pas besoin et inversement”… Et vous aurez raison, surtout qu’en voyage je suis Josiane Balasko doublée de Pierre Richard. Mais quand même, j’ai eu maintes fois des aventures folkloriques (au Brésil notamment je vous laisse lire) et au final j’ai toujours réussi, soit à me débrouiller avec ma trousse de secours soit à trouver des gens sympas pour m’aider.

Les cas les plus graves couverts par l’assurance voyage sont :

- La perte des bagages : vu ce qu’on aura dedans, on s’en remettra.

- L’annulation des vols : les montants ne sont pas si élevés qu’il faille prendre une assurance.

- Les rapatriements : alors là j’ai envie de dire que ça serait vraiment pas de chance du tout, mais que ça arrive malheureusement…

- Remboursement des frais médicaux et d’hospitalisation : là encore faudrait avoir pas de bol pour avoir un problème en 3 mois, mais sait-on jamais.

A côté de ça, une fois encore je me dis que si pour le coup nous n’avons pas de bol on sera bien content de l’avoir cette assurance ! C’est comme tout, la mutuelle je dois la payer depuis 10 ans elle ne m’a presque jamais servie, le jour où j’en aurai besoin je serai contente. Alors peut-être qu’on peut prendre une assurance que si on a un problème non ? J’imagine qu’elles sont effectives assez rapidement une fois l’inscription.
Alors assurance voyage ou pas ? Vous faites comment de votre côté ? Des expériences ?