Vincent a testé et approuvé le “standing desk”

Il manque encore l'écran sur l'étagère du haut, il est commandé, il arrive !

Connaissez-vous Fredrik et Ingolf ? Deux amis suédois ? Les créateurs des Krisproll’s ? Pas tout à fait, en fait il s’agit du nom de la nouvelle chaise et du nouveau bureau de Vincent. Bureau perché s’il vous plait !

Après avoir testé pendant plusieurs semaines le bar de la cuisine, Vincent s’est décidé a acheté un vrai bureau perché, convaincu de son efficacité sur la posture au travail et sur un mieux-être général. C’est à la suite d’un article sur Life Hacker ” Why and how i switched to a standing desk” qu’il a eu l’idée de tester en vrai les pratiques mises en place même au sein de fameuses entreprises de la Silicon Valley (Google et Facebook en tête).

D’où viennent ces “standing desks” ?

Déjà très populaire au 19ème siècle, le bureau perché était notamment utilisé par les employés dans les bureaux partagés, contrairement aux directeurs qui avaient des bureaux seuls et assis. Délaissés au fil du temps, car jugés trop fatiguant, les bureaux en hauteur se sont au fil du temps transformés en bureaux assis pour tous. Pourtant, à l’époque des écrivains comme Charles Dickens et Ernest Hemigway avaient adopté ce bureau, convaincus que cela faisait mieux circuler l’énergie et donc la créativité. Le retour de ces standing desks seraient donc du, en partie, au fait que de nouvelles études auraient jugé les bureaux en hauteur finalement beaucoup plus adaptés à nos postures de travail. Ils limiteraient notamment les problèmes de dos !

Pourquoi un bureau en hauteur c’est mieux ?

Ernest Hemingway et son bureau perché

On passe près de 50 heures par semaine derrière notre bureau, assis devant l’ordinateur, entre le travail et le surf sur internet en complément. Résultat notre corps et surtout notre dos sont mis à rude épreuve pendant ce temps. Pour limiter ces TMS (Troubles Musculo Squelettiques tels que mal au cou, à la nuque, douleurs lombaires ou dorsale), il faut un mobilier adapté et changer de postures : travailler assis, assis-debout ou debout, car mal installés, nous nous plions, nous contorsionnons pour au final finir chez l’ostéopathe du coin. Rester assis de longues heures augmenterait notamment les risques sur la santé et l’obésité, à en croire les recherches récentes sur le sujet. La plupart des personnes ayant testé et approuvé les bureaux en hauteur se disent plus dynamiques et réactifs, car déjà “sur leurs pieds” prêts à bondir :) Bien entendu en cas de fatigue des jambes, une chaise en hauteur vous permet de vous reposer et de vous assoir pour quelques instants, pour mieux repartir ensuite. Vous pouvez retrouver en illustration tous les méfaits de rester assis derrière son bureau sur le site américain de medicalbillingandcoding.org. Il paraitrait que celui qui bouge réfléchis mieux, ainsi de nombreuses entreprises réfléchissent à ce changement qui a déjà gagné pas mal d’entreprises Scandinaves.

Et vous, ça vous tente ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Capture d’écran 2011-11-08 à 09.23.52
Une ligne VOIP pour rester en contact avec ses clients

Pour que nos clients puissent nous joindre simplement, nous avons décidé de prendre une ligne VOIP. Cela permet de rester...

Fermer